L'ARBRE DE VIE

Actualités

HAïKU


Bien qu'amassée pour le feu
La broussaille
Se met à bourgeonner.

Bonchô

FAQ - Les bonsaïs

Quelle différence entre un vrai bonsaï et un faux ?

Un bonsaï est un arbre vivant dans un petit pot, dont la croissance et l'aspect sont contrôlés par la taille.

Il n'a subi aucune manipulation génétique ou chimique.

Un vrai bonsaï nécessite plusieurs années d'entretien et de formation avant de mériter son nom. Il est toujours vendu dans un pot noble qui souligne sa beauté.

Au contraire, les faux bonsaïs sont vendus dans des pots de culture sans valeur. Ils présentent en général des coupes grossières, et les branches sont beaucoup plus fines que le tronc. Ils sont produits en quelques mois, voire quelques années, durant lesquels le seul but est d'obtenir une masse foliaire qui fera illusion...

Il existe de vrais et de faux bonsaïs d'intérieur comme d'extérieur: le BONSAÏ est une technique de formation des arbres qui peut s'appliquer à n'importe quelle espèce. C'est donc la qualité du travail et de la présentation qui permettent d'appeler un arbre "bonsaï", et non son origine botanique ou géographique.

Sommaire

Mon bonsaï perd toutes ses feuilles. Est-il malade ?

Voilà un problème très répandu! Soyez certain(e) que si votre bonsaï n'est pas un arbre d'extérieur caduque, et si nous ne sommes pas en novembre, cette chute de feuilles est anormale.

Toutefois, perdre ses feuilles est, pour une plante, le symptôme le plus général de désordre physiologique. Finalement, cette perte de feuillage peut être provoquée par:

  • un coup de soif,
  • une exposition lumineuse insuffisante,
  • une attaque de parasites,
  • des arrosages trop fréquents.

Bref, la seule certitude est que quelque chose ne va pas! Pour savoir quoi exactement, il faut observer d'autres symptômes. En tout cas, le problème n'est quasiment jamais provoqué par une maladie. Celles-ci sont heureusement très rares, et si elles sont souvent invoquées c'est pour éviter de remettre en question la qualité du soin apporté au bonsaï.

Sommaire

Pourquoi les bonsaïs restent-ils petits ?

Le principe de base de l'art du bonsaï est d'élever l'arbre dans un petit pot. La croissance des racines est alors freinée, et la partie aérienne de l'arbre pousse alors moins et plus lentement.

Dans la nature, il existe des arbres vivants entre des pierres ou dans une poche de terre. Ils se développent très peu, comme un bonsaï dans son pot.

Sommaire

Pourquoi y a-t-il des bonsaïs d'extérieur et d'intérieur ?

Les bonsaïs d'extérieur sont ceux qu'on peut laisser dehors toute l'année sans qu'ils en souffrent. Les bonsaïs dits d'intérieur sont ceux qui doivent être protégés du froid - plus ou moins - pendant la mauvaise saison.

Finalement, le fait d'être d'intérieur ou d'extérieur dépend de la région d'origine de votre bonsaï, et de la région où vous vivez. A Royan et à Strasbourg, la même espèce ne se cultive pas toujours de la même façon!

Reportez-vous aux tableaux comparatifs d'intérieurs et d'extérieurs.

Sommaire

Peut-on faire des bonsaïs avec toutes les espèces d'arbres ?

A priori, oui. Mais deux restrictions sont à considérer:

Évitez les espèces dont les feuilles sont énormes, car même après des années de travail régulier, le résultat esthétique sera toujours insuffisant. Attention au climat d'origine de l'arbre et au climat de votre région. Vous ne pouvez réussir qu'en recréant une ambiance climatique plus ou moins proche des conditions naturelles. Or certains climats ne peuvent être recréés dans nos régions.

Sommaire

Suis-je capable d'entretenir un bonsaï ?

Quelques heures par an ! Voilà tout ce qu'il vous faudra consacrer à votre bonsaï.

Tous les jours vous vous interrogerez sur un éventuel arrosage.

Parfois, vous devrez tailler les pousses neuves.

Avouez qu'il n'y a pas de quoi être débordé !

C'est dans l'assiduité du soin que se trouve la clé du succès. Cette discipline sera d'ailleurs une source de plaisir et de calme, une parenthèse dans votre quotidien.

Sommaire

Les bonsaïs sont-ils fragiles ?

Les bonsaïs ne sont pas fragiles, ils sont dépendants !

Ces arbres, souvent considérés - à tort - comme des objets décoratifs exotiques, sont vivants et ne peuvent rester en bon état si leurs besoins de base ne sont pas satisfaits. La quasi-totalité des morts s'explique facilement, soit par une exposition lumineuse insuffisante ne permettant pas une photosynthèse normale, soit par des erreurs d'arrosage – oubli ou excès.

Achetez votre bonsaï chez un professionnel sérieux qui vous donnera toute l'information nécessaire, un service après vente complet et de qualité, et chez qui les bonsaïs sont en évidente bonne santé.

Sommaire

Est-il possible de faire vivre un bonsaï d'extérieur à l'intérieur ?

NON !

Les bonsaïs d'extérieur sont des arbres de climat tempéré. Ils doivent subir les 4 saisons pour vivre en bonne santé. L'été à l'intérieur les priverait de la lumière, de la circulation d'air et des variations de température indispensables. L'hiver à lintérieur les priverait en plus de leur période de repos...

Finalement, ce serait la mort assurée - même avec un bon entretien.

Sommaire

De quoi faut-il protéger les bonsaïs en été ?

Certaines espèces, comme les pins, doivent impérativement vivre en plein soleil toute la journée. D'autres préfèrent un soleil tamisé ou seulement le matin. Choisissez le meilleur emplacement en fonction de l'espèce.

Attention à la grêle qui détruit et aux rafales de vent qui pourraient provoquer la chute de vos bonsaïs. Au besoin, attachez vos arbres à leur support si vous craignez pour leur stabilité.

Faut-il rappeler aussi la nécessité d'une surveillance assidue de l'état du sol. Les coups de soif et les coups de chaleur sont fréquents en été.

Sommaire

De quoi faut-il protéger les extérieurs en hiver ?

Certaines espèces sont plus rustiques que d'autres, mais tous les bonsaïs vivent dans de petits pots où les racines sont plus exposées au froid qu'en pleine terre. Leurs branches et ramifications sont fines et plus fragiles en cas de gelée. Aussi, en cas de gel, vous devriez protéger vos bonsaïs d'extérieur en éliminant tout ce qui agrave la morsure du froid (vent, givre). Vous pouvez les rentrer dans un abri NON chauffé (la dormance ne doit pas être interrompue).

Attention aussi aux pluies continues dans certaines régions. Les besoins en eau sont minimes et la motte doit pouvoir sécher sous peine de voir les racines pourrir !

Sommaire

Quelle est la fréquence des arrosages ?

Entre deux arrosages, la motte doit pouvoir "ressuyer". Cela signifie, qu'en fonction de l'espèce, vous devez laisser AU MOINS la surface de la motte sécher complètement.

La vitesse à laquelle l'arbre consomme l'eau disponible dans le sol dépend de la température ambiante, du taux d'humidité, de la luminosité, de la vigueur de la végétation, du volume du pot et de la nature du sol... Il est donc impossible de planifier l'arrosage. Vous devez exercer une surveillance vigilante et décider d'arroser ou non en fonction de l'état du sol. Le temps qui sépare deux arrosages successifs varie sans cesse.

Selon l'espèce, laissez sécher plus ou moins profondément le sol, puis arroser copieusement.

Sommaire

Quelle est l'espèce la plus facile pour un débutant ?
  • Extérieurs :

    Il est plus facile de commencer par un feuillu. Les érables et les pommiers, par exemple, sont des espèces faciles qui peuvent surmonter les stress engendrés par des erreurs raisonnables...
  • Intérieurs :

    Si on se base sur le taux de succès, le Ficus retusa et le Portulacaria (Crassula) sont sans aucun doute les bonsaïs d'intérieur qui pardonnent le mieux de petites erreurs...

Les bonsaïs sont petits et vivent dans de petits pots. Leurs ressources sont donc minimes et ils ne peuvent face face à des manques de lumière ou d'eau prolongés. Soyez vigilants !

Sommaire

Pourquoi avoir un bonsaï à l'extérieur dont je ne "profite" pas ?

C'est vrai que l'hiver est une saison un peu frustrante pour l'amoureux de ses arbres. Mais les arbres de climat tempéré montrent souvent les saisons par des changements de coloration des feuilles ou par une floraison, une fructification... Même si ces "cadeaux" sont éphémères, ils vous laisseront un souvenir qui vaudra bien de passer l'hiver à attendre le printemps !

Sommaire

Combien de temps un bonsaï peut-il rester sans soin ?

Personne ne laisserait son chien, son chat ou son enfant sans soin, même quelques jours. Votre bonsaï a ceci de commun avec un chien ou un enfant qu'il est vivant et n'est pas autonome.

Tous les jours, votre bonsaï doit être surveillé pour satisfaire ses besoins s'il en a. Cette assiduité interdit les absences.

Aussi, quand vous vous absentez, confiez votre petit arbre à quelqu'un en qui vous pouvez avoir vraiment confiance. Les arrosages doivent être donnés à bon escient. Souvenez-vous que votre voisin n'est pas forcément volontaire, et que s'il est volontaire, il n'est pas forcément compétent!

Sommaire

Je ne saurai jamais tailler mon bonsaï !

Cette question préoccupe souvent les néophytes. En effet, c'est grâce à la taille que les bonsaïs sont si beaux. Mais, à moins de faire vraiment n'importe quoi, la vie de votre arbre ne dépend pas de votre façon de le tailler.

Par contre, elle dépend de votre façon de l'arroser et de le nourrir! Et si c'est un bonsaï d'intérieur, de l'exposition lumineuse.

Concentrez-vous sur la lumière, l'eau et la nourriture. Si vos soins sont bons dans ces domaines, votre bonsaï sera sain et fort. Alors se posera la question de la taille pour qu'il reste beau et équilibré.

Sommaire

Faut-il apporter de l'engrais à un bonsaï ?

C'est vrai, les bonsaïs sont petits.

C'est parce qu'on les cultive dans de petit pots et qu'on les taille que leur croissance est freinée et qu'ils restent petits.

En tout cas, leur taille ne s'explique pas par l'absence de nourriture!

La petite quantité de terre contenue dans le pot, l'appauvrissement rapide de cette terre en raison des arrosages fréquents impliquent au contraire que les bonsaïs doivent être davantage nourris que les autres plantes.

Sommaire

Un bonsaï d'intérieur doit-il sortir de temps en temps ?

L'expression "bonsaï d'intérieur" est plutôt bizarre: connaissez vous un arbre qui vit à l'intérieur à l'état naturel ?

On a pris l'habitude d'appeler comme ça les arbres qui ne supporteraient pas de vivre sans danger à l'extérieur toute l'année sous notre climat. Il en résulte que selon que vous habitez Royan ou Dole, les mêmes espèces ne peuvent être élevées de la même façon l'hiver...

Quoiqu'il en soit, tous les bonsaïs dits d'intérieur devraient passer la belle saison dehors. Par belle saison, il faut comprendre la période de l'année durant laquelle ils ne peuvent souffrir du froid. La longueur de cette saison dépend donc de l'espèce et de la région dans laquelle vous vivez.

Si vous ne pouvez jamais mettre vos bonsaïs à l'extérieur, choisissez une espèce coriace comme le ficus ou le crassula.

Sommaire

Quel est l'essentiel à l'intérieur ?

Les arbres sont vivants et leurs besoins vitaux doivent être satisfaits sous peine de mort !

Le plus important est la photosynthèse. La lumière disponible conditionne donc le succès ou l'échec. Beaucoup d'amateur ont échoué et ont abandonné le bonsaï d'intérieur ! C'est parce que dans un appartement ou une maison sous nos latitudes, même bien exposés, la lumière est souvent insuffisante pour maintenir un arbre en bonne santé. Vous devriez envisager un complément de lumière horticole, et vos chance de réussite seraient décuplées...

Après la lumière viennent les besoins en eau. Les arrosages doivent être suffisants mais pas excessifs. Ceux qui ont péché en oubliant l'arrosage ne sont pas plus nombreux que ceux qui, par peur, ont tué leur arbre par l'excès d'eau.

Finalement, concentrez-vous sur la lumière et l'eau.

Sommaire

Chez moi, j'ai beaucoup (trop) de lumière !

Cette question n'a de sens que si vous élevez des bonsaïs d'intérieur. Les bonsaïs d'extérieur ne doivent jamais être placés à l'intérieur.

Même si vous pensez que votre appartement est très clair, même si l'exposition est bonne, souvenez-vous toujours que les bonsaïs sont des arbres. Dans leur milieu d'origine, ils vivent à l'extérieur où l'intensité lumineuse est plus forte que chez vous.

Plutôt que de décider si votre appartement ou votre maison est suffisamment claire, regardez comment se porte votre bonsaï.

Retrouvez les symptômes d'étiolement dans l'aide au diagnostic.

Sommaire


AccueilAccueil